Metafysikos.com

La métaphysique

Rendre la métaphysique accessible à tous.

La métaphysique est la science qui interroge l’au-delà du monde physique. Il s’agit de répondre, par exemple, à la question de Leibniz : « Pourquoi y a-t-il quelque chose, plutôt que rien ? » ou de comprendre Platon disant que toute cosmologie ne saurait être qu’« un mythe vraisemblable (ton eikota mython) », car elle est, « de toute nécessité l’image de quelque chose » (Timée, 29b, 29d). C’est ce quelque chose, cette source nécessaire des choses que la métaphysique se donne à dévoiler.

Sélection d'ouvrages

Si notre science de la nature demeure hypothétique, ce n’est pas à cause de la faiblesse de notre intelligence ; c’est à cause du manque de réalité de l’objet à connaître. La réalité ultime de l’univers est dans son au-delà. La science métaphysique débute là où la science physique est contrainte de s’arrêter. La contrainte essentielle de la physique est dans la constitution de son objet d’étude : le physique ; elle affleure bien souvent, en astrophysique comme en mécanique quantique, le métaphysique, mais ne peut s’y engager en tant que science physique.

Articles récents

  • Métaphysique et philosophie

    La science serait-elle intrinsèquement scientiste ?

    Bruno Bérard, le La science ayant considérablement varié au cours des millénaires, nulle surprise si la dérive scientiste pouvant l’accompagner a pu varier également. Dès lors, on ne saurait définir le scientisme sans avoir d’abord caractérisé la science. Si les scientifiques ne sont quasiment jamais scientistes, on en vient néanmoins à se demander si la science ne serait pas intrinsèquement scientiste. Une fois ce doute exprimé, il faut bien tenter de le lever ou de confirmer une certaine « scientisticité » de la science.

  • Métaphysique et science

    Umwelt, Welt, Weltanschauung, Überwelt

    Bruno Bérard, le Récapitulatif des mondes, du Umwelt (monde propre) des vivants au monde sémantique platonicien, en passant par les Weltanschauungen (visions du monde) et les mondes (Welt) de la science. La progression suit la disparition de la notion de cause en science et son éloignement inéluctable du réel.

  • Métaphysique et philosophie

    Diversité et unité des religions

    Bruno Bérard, le Une « unité transcendante des religions » est problématique, comme l’a dénoncé Jean Borella à plusieurs reprises. Cet article présente ses arguments en faveur d’une unité analogique des religions et son point de vue sur ce qu’une religio perennis ne saurait être.

  • Métaphysique et théologie

    Comme une mouche derrière une vitre

    Bruno Bérard, le La vision que permet un pur discours métaphysique est comme celle d’une mouche derrière une vitre. Partant de ce que la métaphysique n’est pas, c’est la conclusion à laquelle on parvient.

  • Métaphysique et théologie

    Théologie des religions

    Bruno Bérard, le La pluralité des religions a posé problème au christianisme et, depuis Nostra Ætate (Déclaration catholique de 1965), plusieurs points de vue discordants ont été développés. Il est suggéré ici une hiérarchisation de l’axiomatique proposée par Guillaume de Vaulx d’Arcy, de la métaphysique la plus fondamentale au hic et nunc le plus pragmatique, afin d’esquisser ce qui pourrait faire consensus.

Metafysikós est la translittération du grec modern μεταφυσικός ; Le grec ancien metaphusika a donné le latin metaphysica.

À propos du site

Ce site a l’ambition de rendre accessible au plus grand nombre, une science métaphysique qui, libérée de trop de complexités scientifiques ou philosophiques, devient aisée à comprendre. Différents livres et articles, écrits dans ce but d’en faciliter l’accès, sont ainsi présentés un à un et un glossaire des quelques mots techniques inévitables a été établi pour rendre plus aisée encore, son approche.

À propos